centre d’art contemporain genève

IMAGE

MOUVEMENT

LES INTERVENANTS

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈ ADELA PICÓN (CH) est née en Espagne et établie en Suisse depuis 1992. D’abord peintre, elle se spécialise peu à peu dans les projets participatifs avec un versant social et d’art public. En 2005, elle conçoit avec son époux MAURO ABBÜHL (CH) le projet d’art numérique « Pass auf ! » - jeu de mot qui en allemand peut se comprendre par « Attention! » ou par « Ouvrez le passeport! » - sorte d’avertissement que l’artiste lance aux bernois en 2005, quelques mois après le rejet en bloc par les suisses, de la loi facilitant les procédures d’obtention de la nationalité pour les étrangers nés en Suisse, issus de la deuxième ou troisième génération d’immigrants.
www.passauf.ch

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈ SOCIÉTÉ RÉALISTE (F/HU) a été créée comme coopérative artistique par FERENC GRÓF (HU) et JEAN-BAPTISTE NAUDY (F) en juin 2004. Ils se revendiquent comme activistes et leur démarche consiste fréquemment à imiter, parodier ou simplement mettre en lumière les mécanismes à l’œuvre dans la société occidentale. Leur travail touche notamment à des questions politiques, économiques, sociales, culturelles, territoriales ou encore sécuritaires.
www.societerealiste.net

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈ MANU LUKSCH (AT/UK), net-artiste et cinéaste viennoise basée à Londres, fondatrice de « ambientTV.NET », travaille en dehors des limites habituelles du film. L’image en mouvement et les évolutions du film à l’âge numérique (ou à l’âge du réseau), sont au centre de sa pratique. Le brouillage des frontières entre une narration linéaire ou hypertextuelle, les auteurs multiples, les œuvres conçues uniquement par postproduction ou auto-générées, sont caractéristiques de son travail.
www.manuluksch.com

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈ MANUELA NAVEAU (AT), curatrice et productrice, forte d’une expérience considérable sur les changements induits par les nouvelles technologies de la communication sur les pratiques artistiques, elle développe des projets croisant technologies de l’information et création contemporaine, art public et interactivité, ayant trait à des problématiques sociales et/ou politiques. Actuellement elle est en charge de la production et de la tournée des expositions produites dans le cadre du Festival Ars Electronica.
www.aec.at/festival

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈ ARIANE KOEK (CH) a travaillé durant de nombreuses années à la BBC comme productrice radio, directrice de télévision et enfin comme directrice/CEO de la Arvon Foundation for Creative Writing. Lauréate d’une Clore Fellowship en 2009, elle travaille actuellement pour le CERN – organisation européenne pour la recherche nucléaire, qui possède le plus éminent laboratoire de recherche du monde en physique des particules, qui a son siège à Genève - en tant que responsable des projets culturels. Elle a conçu et lancé le programme d’artistes en résidence « Collide@CERN Artists in Residence (Creative Collisions Between Art and Science) », qui permet la rencontre entre créativité scientifique et créativité artistique.
www.cern.ch/arts

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈ MATTHEW GARDINER (AU) est actuellement membre du Research and Innovation Group au Future Lab d’Ars Electronica et coordinateur du projet « Collide@CERN Artists in Residence » pour les arts numériques.
Son travail est interdisciplinaire par nature, mêlant formes traditionnelles et technologie contemporaine pour développer des projets hybrides, qui l’emmènent à collaborer avec designers, compositeurs, musiciens, scientifiques et techniciens dans le secteur industriel. Il développe un travail sur l’origami et la robotique qu’il nomme « Oribot » (contraction d’origami et de robot) et invente ainsi le champ de recherche scientifique et artistique nommé « Oribotics », qui se focalise sur les connections esthétiques, biomécaniques et morphologiques entre la nature, l’origami et la robotique. En résidence en 2010 au Future Lab d’Art Electronica, il produit en six mois un impressionnant corpus de 50 oribots et 52’500 pliages, une exposition et une installation pour le Festival Ars Electronica. Entre 2005 et 2008, il a construit à échalle 1:1 une maison entière en origami, à partir d’un kilomètre carré de papier, installé 7’000 grues de papier sur le Federation Square de Melbourne, développé à Tokyo une nouvelle génération d’oribots réagissant à la lumière, parmi de nombreux projets internationaux.
www.oribotics.net

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈ VERENA KUNI (D) est chercheuse dans le domaine de l’histoire et de la théorie de la culture numérique et des Arts Médias et enseigne au Visual Culture à la Goethe Université de Frankfurt Main. Depuis 1996 elle donne des conférences, enseigne et poursuit sa recherche dans des universités et hautes écoles européennes. Entre 1995 et 1999 elle a été co-commissaire de la section vidéo du Festival du film documentaire et vidéo de Kassel, où elle dirige depuis 1999 « interfiction », sommet annuel de l’art, des médias et des cultures en réseaux. Ses recherches portent sur les transferts entre culture matérielle et culture des médias, les médias de l’imagination et les technologies de la transformation, les réalités alternatives, les biotopes urbains, le DIY et la notion de « prosommateur », les jeux, le ludique et les jouets comme outils.
www.kuniver.se

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈ HACKTERIA – OPEN SOURCE BIOLOGICAL ART est un projet interdisciplinaire et réunit régulièrement des spécialistes de différents domaines: artistes, scientifiques et techniciens. Son initiateur est le suisse Marc Dusseiller (1975). Depuis l’obtention de son doctorat en science des matériaux et en nano biologie à l’ETH de Zürich, il collabore avec des artistes du monde entier et il est chargé de cours dans plusieurs hautes écoles. Dans le cadre du Forum, atelier avec MARC DUSSEILLER (CH), URS GAUDENZ (CH) et SACHIKO HIROSUE, chercheur à l’Institut de Bio Ingénierie à l’EPFL de Lausanne (CH).
www.hackteria.org

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈ DOMINIQUE MOULON (F) est titulaire du Diplôme d’Etudes Approfondies en esthétique, sciences et technologies des arts de l’Université de Paris VIII, et il figure parmi les experts dans le domaine des cultures numériques et des arts médias. Il est aussi le fondateur du site MediaArtDesign.net et collabore régulièrement avec les magazines Images, Digital MCD et Digitalarti. Enfin, il enseigne la création numérique à l’Ecole de Communication Visuelle, l’Ecole Professionnelle Supérieure d’Arts Graphiques et d’Architecture de la ville de Paris. Il a été professeur invité à l’Art Institute of Chicago en 2007 et 2009, et intervient régulièrement sous la forme de conférences ou workshops à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, au Fresnoy et à Sciences Po. Il a fondé le site www.nouveauxmedia.net, qui recense les principales pratiques artistiques dans le domaine du numérique, depuis la fin des années 1980 jusqu’à nos jours. L’équivalent imprimé de cette source d’information importante est son livre « Art Contemporain, nouveaux médias », publié aux nouvelles éditions Scala en 2011, condensé de ses recherches autour des cultures numériques et arts média et véritable référence dans le domaine.
Dqns le cadre du Forum, il intervient depuis le Festival d'arts numériques Elektra.
www.moulon.net
www.elektrafestival.ca

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈ MONOLAKE aka ROBERT HENKE (D) est un penseur multidisciplinaire, compositeur, designer du son, développeur de logiciel, artiste et performeur. Il donne une égale importance à l’interaction entre les arts visuels et les espaces physiques dans lesquels ils prennent place. Il explore actuellement de nouvelles technologies telles que les « wave field synthesis » et les « ambisonics », et utilise des projections de très grand format, en haute résolution, pour créer des situations d’immersion totale. Par ailleurs, il écrit et donne des conférences sur le son et l’usage créatif des ordinateurs et il est professeur en « design du son » à l’Université des Arts de Berlin.
www.monolake.de

CHARLOTTE

MOTH

PROGRAMMATION

FILM SUR

MONITEURS

FORUM

DES ARTS

ELECTRONIQUES

IMAGE≈≈≈≈

MOUVEMENT 2011

IMAGE≈≈≈≈

MOUVEMENT 2010

THE SCREEN FROM

BARCELONA/LOOP FAIR